Coordination départementale des groupes d’action de l’Union Populaire 43

Publié le Catégories Blog

Une coordination départementale des groupes d’action pour l’Union Populaire est actée en Haute-Loire dans la perspective de l’élection présidentielle, en soutien à Jean-Luc Mélenchon.

En 15 jours, 120 personnes de l’ensemble du département avec des engagements politiques, associatifs et syndicaux divers ainsi que des citoyens engagés ont constitué une coordination départementale des groupes locaux d’action pour l’Union Populaire. Mercredi 12 janvier à 18 h 30, au centre Pierre-Cardinal au Puy-en-Velay, s’est déroulée la réunion de constitution de cette coordination en présence d’une centaine de personnes.

Après discussion, les participants ont conclu que leur « objectif commun est bien de « dégager » Macron le président des riches en soutenant le projet « l’Avenir en commun », porté par la candidature de Jean-Luc Mélenchon. »


Rompre avec la politique de l’actuel président

Ils ont estimé qu’il y avait « urgence à rompre avec la politique de l’actuel président pour faire arriver au pouvoir en 2022 une politique basée sur le partage des richesses, l’arrêt des privatisations et le rétablissement de tous les services publics et tout particulièrement des hôpitaux (5700 lits fermés en 2021 en pleine crise sanitaire) et des écoles publiques victimes des suppressions drastiques de classes et de pénurie de recrutement de personnels. » Plusieurs participants ont souligné leur « attachement à la bifurcation écologique ».


Passer à la VIe République

L’urgence de passer à la VIe République a été ciblée, le système actuel découlant de la Ve République se révélant contraire à toute forme réelle de démocratie. Ils ont également rappelé que Jean-Luc Mélenchon dénonçait « la mise en place du passe vaccinal et de l’ensemble des mesures prises par le gouvernement qui ne débouchent que sur le chaos et la pagaille et restent inefficaces contre la progression du virus. »


Des chances de victoire

Pour conclure, estimant que les chances de victoire étaient réelles, les participants rappelaient que le candidat Mélenchon était passé à 600 000 voix du second tour en 2017. Aussi ils entendaient aller chercher ces voix en faisant éclore des groupes d’action populaire dans tout le département au plus près des gens.

Une instance départementale de coordination des groupes d’action est née, composée d’au moins 17 membres ainsi que la désignation de 7 co-secrétaires.


Un meeting départemental en mars

Un meeting départemental sera organisé début mars avec 1 ou 2 intervenants du Parlement de l’Union Populaire National.

Pour signer : http://comitedepartemental-unionpopulaire43.fr/

Pour tout contact : unionpopulaire43@gmail.com